Agde (Hérault): un Hautmontois interpellé dans l’enquête pour décapitation d’une septuagénaire.

16 octobre 2021 à 08h30 - 1391 vues

Retour sur un fait divers qui s’est produit la semaine dernière à l’autre bout de la France et qui résonne désormais dans les Hauts-de-France et particulièrement à Hautmont près de Maubeuge.

Mercredi dernier, le corps d'une institutrice veuve de 77 ans était découvert chez elle, la tête à proximité du corps. C'est son fils qui avait donné l'alerte, s'inquiétant de l'absence de réponse de la victime à ses appels téléphoniques, d’après le procureur. Le procureur a également précisé que la victime n'était pas connue de l'autorité judiciaire et que le commissariat d'Agde n'avait recueilli ces dernières années aucune plainte émanant d'elle.

Ces dernières heures, un homme de 51 ans a été interpellé à Agde, suspecté d'avoir tué et décapité cette septuagénaire.  Il a été placé en garde à vue du chef d'assassinat compte tenu des évolutions des investigations laissant présumer des éléments de préméditation, indique dans un communiqué le procureur de Béziers, Raphaël Balland. Le suspect placé en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'une septuagénaire à Agde, est un ancien boxeur. Il est connu pour des troubles neurologiques.

En 2015, le suspect a été condamné à trois mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité pour avoir inscrit sur sa liste une personne qui ne le voulait pas. Ancien boxeur professionnel, le suspect été élu conseiller municipal en 2008 à Hautmont, ville dans laquelle il s’est présenté comme tête de liste en 2014, toujours pour les Municipales.