Aisne: port du masque obligatoire dans les villes de + de 10 000 habitants dès lundi.

17 octobre 2020 à 14h11 - 894 vues

Par décret du 14 octobre 2020, l’état d’urgence sanitaire a été déclaré sur l’ensemble du territoire en raison de l’accélération de la circulation du coronavirus et de la nécessité de prendre des mesures fortes et rapides.

Dans l’Aisne, la situation est mieux contenue mais s’est aggravée depuis le début de ce mois avec un taux d’incidence de 126 pour 100 000 habitants, soit plus du double du seuil d’alerte (50) au niveau duquel le département se situait la semaine dernière. Cette forte hausse concerne toutes les catégories d’âge adulte, y compris désormais les plus de 65 ans (incidence de 99).

Le taux de positivité aux tests dépasse désormais les 10 %, et l’impact commence à se faire ressentir sur le fonctionnement normal de nos hôpitaux, avec une augmentation des personnes hospitalisées du fait du Covid 19, y compris en réanimation, même si le niveau actuel est encore éloigné de celui du pic épidémique du printemps dernier.

La situation appelle donc un esprit de responsabilité renouvelé et un rehaussement des mesures de prudence, tout en veillant autant que possible à poursuivre les activités professionnelles, y compris en développant le télétravail. Ce sont les activités ludiques et conviviales qu’il convient de restreindre.

Mesures départementales (arrêtés préfectoraux)

● Le port du masque est désormais obligatoire dans tout l’espace public des communes de plus de dix mille habitants (Château-Thierry, Chauny, Laon, Soissons, Saint-Quentin, Tergnier, Villers- Cotterêts) pour les personnes de 11 ans et plus, entre 7h et 20h, à compter du 19 octobre. Cette mesure temporaire est prise dans un premier temps jusqu’au 31 octobre, en concertation avec les maires concernés.

Le port du masque demeure obligatoire aux termes de la réglementation nationale sur les lieux de travail (hors bureau individuel), dans les transports collectifs et dans les ERP clos.

Cette obligation a déjà été étendue dans l’Aisne par arrêté préfectoral, et le demeure, dans toutes les communes du département aux abords des transports en commun, des établissements scolaires et d’enseignement supérieur, des commerces et services publics ; sur les parkings des commerces ; dans les marchés de plein air ; au cours des cérémonies funéraires hors des ERP,

● Les buvettes des établissements recevant du public sont fermées et la vente à emporter d’alcool interdite à compte de 22h.

● Les maires ont été invités à activer les registres communaux des personnes vulnérables et à encourager les personnes âgées et handicapées à s’y inscrire afin de favoriser l’intervention des services sanitaires et sociaux, notamment à des fins de prévention et d’accompagnement.

L’Agence régionale de santé, en liaison avec les autres parties prenantes, a en outre conduit des concertations afin de consolider un socle minimum de règles communes à observer dans les EPHAD du département pour l'accueil des visiteurs.