Anor: Implantation d’une usine de granulés : la société Jeferco réplique, décidée à aller jusqu'au bout de son projet.

07 mars 2017 - 2573 vues

Dans un communiqué de presse qui nous est parvenu cette semaine, "la société JEFERCO prend acte du délibéré du Tribunal Administratif en date du 28 février 2017 qui annule l’arrêté du 18 décembre 2014 par lequel le préfet du Nord l’a autorisé à exploiter sur le territoire de la commune d’Anor, une installation classée pour la protection de l’environnement, à savoir une usine de fabrication de pellets".

Dans ce courrier, sont rappelés les cinq points évoqués par Anor Environnement lors d'une requête déposée auprès du Tribunal Administratif de Lille: l'absence de consultation des autorités belges, une étude d’impact insuffisante, des conclusions du commissaire enquêteur insuffisamment motivées, un dossier incomplet en raison de l’absence de justifications techniques et financières de la société Jeferco et une erreur d’appréciation du Préfet du Nord qui a délivré l’autorisation d’exploiter.

Selon la société; le point qui pose problème concerne l'absence de preuve d'engagements suffisamment fermes des capacités financières. Jeferco ajoute que cela ne "signifie pas, par ailleurs, le défaut de capacités financières". Jean François Rosado, président de Jeferco, a décidé d'interjeter appel, ce dernier restant déterminé à implanter cete usine, qui selon lui, "contribuera à faire entrer l'Avesnois dans la 3e révolution industrielle avec la création de 26 emplois directs".