FLASH INFO ÉCHO FM | JEUDI 19 NOVEMBRE 2020.

19 novembre 2020 à 09h04 - 461 vues

Aulnoye-Aymeries: vers la suppression de 43 emplois chez Vallourec?
Vallourec a publié mercredi un perte nette de 636 millions d'euros au titre des neuf premiers mois de 2020, marqués par un plongeon de la demande de ses clients pétroliers, et a annoncé environ 1.050 suppressions de postes afin de renforcer structurellement sa compétitivité. Dans le détail, une quarantaine de postes pourrait être supprimée à Aulnoye-Aymeries, pour un total de 350 en France.

Le groupe Vallourec annonce, pour la France, la fermeture des installations de traitement thermique de Déville (Normandie) ainsi que la « réduction d’environ 350 postes sur des unités de production et les fonctions support ».
Dans un communiqué il est indiqué que les villes d’Aulnoye-Aymeries, de Saint-Saulve, de Valenciennes, les Agglomérations de Valenciennes Métropole, Maubeuge-Val de Sambre, le Département du Nord et la Région Hauts-de-France ont pris connaissance du communiqué de presse de Vallourec ce jour relatif aux résultats des 3 premiers trimestres 2020.

La Région et les communes concernées des Hauts-de-France affirment qu'elles seront extrêmement vigilantes et exigeantes sur les conséquences de ces annonces sur les emplois des sites industriels d’Aulnoye-Aymeries, Saint-Saulve, ainsi que du site support de Valenciennes. Les élus locaux et régionaux exigent une réunion avec la direction de Vallourec afin de connaître les précisions de ces annonces pour la région.
"Nous n’accepterons pas un nouveau désengagement industriel de la part de Vallourec en région Hauts-de-France", ont-ils affirmé. Les élus demandent que l’État, actionnaire de Vallourec à travers Bpifrance et la Caisse des dépôts, organise cette réunion et prenne toutes ses responsabilités, au regard des engagements pris par le Président de la République en matière d’emploi et d’industrie lors de la signature du Pacte Sambre Avesnois Thiérache du 7 novembre 2018."

Retour sur l'interview de Xavier Bertrand qui s'est exprimé sur Echo FM
Le président des Hauts-de-France était hier l'invité d'Echo FM, l'occasion de revenir sur la crise sanitaire et économique, sa volonté de ne pas rendre obligatoire le vaccin contre le covid. Au chapître emploi, Xavier Bertrand a annoncé le financement de 100 000 à 130 000 formations rémunérées qui peuvent déboucher sur un emploi, avec quelques exemples à Sains-du-Nord ou Vervins. L'élu souhaiterait davantage de transparence du gouvernement quant aux études scientifiques qui affirment que tel ou tel secteur d'activité doit rester fermé, comme les restaurants en ce moment. Crise sanitaire et économique, emploi et transports, interview à réécouter ici: LIEN INTERVIEW

Hirson: nouvelle hausse des hospitalisations covid.
Lundi, le centre hospitalier avait pu souffler avec une seule entrée covid sur la journée. Mardi, ce sont 5 nouvelles entrées qui ont été signalées, des personnes âgées de 36 à 86 ans. Un nouveau décès, un homme de 72 ans du canton d'Hirson, a également été comptabilisé. Au total 24 personnes sont hospitalisées pour covid au centre Brisset.

Fourmies: l'enseigne "Dentelle pour soi" va mettre la clé sous la porte.
C'est la gérante elle-même qui l'a annoncé sur les réseaux sociaux hier. Après deux ans et demi d'ouverture, les derniers mois ont été difficile pour la commerçante, qui rappelle que les clients peuvent toujours la contacter pour récupérer des produits en drive ou en livrain.

Aisne: les contrôles se multiplient.
Mardi par exemple, un contrôle coordonné portant sur le respect des mesures de confinement a regroupé les militaires de la communauté de brigades de Guise place du Familistère à Guise, en présence de la sous-préfète de l'arrondissement de Vervins Sonia Hasni. Plusieurs infractions ont été constatées. Sonia Hasni qui sera notre invité tout à l'heure dans le 10H/MIDI d'Echo FM.

Affaire Pilarski: Brigitte Bardot défend Curtis dans une lettre.
Dans une lettre, Brigitte Bardot interpelle le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti sur le sort réservé à Curtis après la publication des résultats ADN qui le désignent comme le tueur d'Elisa Pilarski. Pour Brigitte Bardot, il n'existe pas suffisamment de preuve pour pouvoir accuser Curtis, considéré selon elle comme étant "le coupable idéal". Elle demande ainsi que la peine de mort ne soit pas prononcée à l’encontre de Curtis.

Laon: un site internet regroupe les commerces de la ville.
La ville de Laon lance une marketplace pour promouvoir le commerce de proximité et rendre davantage visible les commerçants de la ville en les réunissant sur une plateforme unique d’achat en ligne. Ce nouvel outil apportera une aide précieuse aux commerces soumis actuellement au confinement. Actuellement 48 commerçants sont déjà référencés sur cette nouvelle plate-forme, unique dans l'Aisne. Le maire de Laon y reviendra demain dans le 10H/MIDI d'Echo FM au micro d'Hervé Boutelier. Rendez vous sur shoppingenville-laon.fr pour plus d'infos.

Cartignies n’est pas reconnue en état de catastrophe naturelle.
L'information est parue au journal officiel ce mardi. La commune avesnoise n’est pas reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 25 septembre 2019 au 30 novembre 2019.

La Capelle: ouverture des nouveaux locaux de Tac Tic Animation
L’association Tac Tic participe à des actions avec les services de l’État afin de promouvoir les services civiques mais également travailler sur des thématiques phares du Pacte tels que la recherche des invisibles, la lutte contre l'illettrisme et la mise en chantier de la mobilité en lien avec le pôle d’équilibre territorial et rural du Pays de Thiérache. Ouverture prévue au tout début du mois de décembre.