Hirson: deux conseillères municipales se désolidarisent de Patrice Lallement.


25 mai 2020 - 1272 vues
Dans un communiqué, Amélie Cipolat et Audrey Galoin, élues au conseil municipal d’Hirson sur la liste d’opposition « Hirson au coeur » affirment se désolidariser de la démarche entreprise par Patrice Lallement concernant la tentative d’invalidation du conseil municipal d’installation qui s’est tenu ce dimanche 24 mai 2020.  
Les deux élues d'opposition affirment que cette action ne fera que de reculer encore plus "l’élection inexorable et regrettable du Maire et de ses adjoints. Cette élection a déjà pris 2 mois de retard pour cause d’épidémie de Coronavirus paralysant le fonctionnement de notre ville et notre action d’opposition au Maire actuel."   

Sur les réseaux sociaux, Patrice Lallement, qui s'est incliné face à Jean-Jacques Thomas lors des Municipales 2020, déclare que "le maire a fauté dans sa lettre de convocation au conseil municipale, celle-ci ne comportant pas une information essentielle portant sur une question de délai. Cette convocation n'est donc pas valide et le conseil municipal d'installation n'aurait pas dû se tenir ce 24 mai à 10h."