La fermeture de la salle de prière as-sunnah d’Hautmont confirmée par le tribunal administratif de Lille.

18 décembre 2018 - 342 vues

Le préfet du Nord a ordonné la fermeture de la salle de prière pour une durée de six mois. Le 15 décembre, l’association Assalem, responsable de cette salle de prière, a demandé au juge des référés du tribunal administratif de Lille la suspension de cette décision de fermeture. Ce qui vient d'être rejeté. Le préfet du Nord a prononcé la fermeture de cette salle de prière, car les idées qui y sont diffusées et les activités qui s’y déroulent provoquent je cite à la violence, à la haine et à la discrimination et font l’apologie d’actes de terrorisme. Les propos tenus lors de prêches ont clairement provoqué à la haine et à la violence envers les non-croyants.