Le-Hérie-La-Vieville: les derniers éléments du procureur de la République (mort de Tom).

30 mai 2018 - 6049 vues

Tom, un garçon de 9 ans, a été retrouvé mort, lundi 28 mai, portant des "traces de viol", dans le jardin d'une maison abandonnée du petit village du Hérie-la-Viéville (Aisne). Un homme de 27 ans a été placé en garde à vue. Le procureur de a donné une conférence de presse ce mercredi.

Le procureur précise que le corps de l'enfant de 9 ans était recouvert d'un produit de type inflammable. Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est l'orage, qui avait lieu lundi soir, qui a vraisemblablement éteint le feu. Des analyses ADN sont en cours, annoncent les autorités, sans davantage de détails. Le procureur confirme que des "traces de viol (...) ont été mises en évidence". Pour l'instant, le gardé à vue "conteste son implication", explique le procureur de Laon, rappelant qu'il a un casier judiciaire vierge. "L'enfant était quasiment nu", explique Baptiste Porcher, le procureur de Laon. La mort a été causée par "un traumatisme crânien", précise-t-il.

Pour Marie-Noëlle (la mère du suspect), interrogée par RTL, si son fils a tué Tom, "c'est qu'il a eu un coup de folie".