Le président de l'intercommunalité du cœur de l’Avesnois en colère contre Mickaël Hiraux.


14 février 2020 - 1977 vues

Dans une lettre ouverte, Alain Poyart, candidat aux Municipales à Avesnes/Helpe, ville dont il fut le maire pendant près de 20 ans, s'en prend ouvertement à l'actuel maire de Fourmies Mickael Hiraux. Pour comprendre, l'élu fourmisien s'est rendu à la réunion publique de l'adversaire d'Alain Poyart, Sébastien Seguin, le 1er février. Dans la liste de ce dernier figure la députée La République En Marche Anne-Laure Cattelot. Pour Alain Poyart, cela ressemble à un soutien au parti d'Emmanuel Macron. Dans cette lettre ouverte, Alain Poyart n'est pas tendre, affirmant je cite "qu'un maire n'a pas à se mêler de ce qui se passe dans une autre commun", (...), il évoque l'atout que constitue le centre hospitalier du pays d'Avesnes, qui n'est pas en déficit, lui..., affirme que Mickael Hiraux a "tellement besoin de subventions de l'Etat pour financer les projets engagés" qu'il se doit de faire l'éloge du parti LREM, et termine de manière cinglante: "Comme partout, mais rarement, des arrivistes pratiquent les coups bas. Le tien est particulièrement inélégant et prétentieux". Ambiance!