Maroilles: un nid de frelons asiatiques trouvé dans un garage.


11 juin 2020 - 2551 vues

Il y a quelques jours, un nid de Frelons Asiatique a été trouvé dans un garage à Maroilles. L'insecte est présent dans les Hauts-de-France y compris dans l'Avesnois. Pensez à surveiller vos cabanons, abris de jardins, jeux extérieurs pour éviter que vos enfants puissent s'en approcher. 

Le frelon asiatique est très facile à reconnaître car c'est la seule guêpe en Europe à posséder une couleur aussi foncée. Vespa velutina est à dominante noire, avec une large bande orange sur l'abdomen et un liseré jaune sur le premier segment. Sa tête vue de face est orange et ses pattes sont jaunes aux extrémités. Il mesure entre 17 et 32 mm. Comme son nom l'indique, il est originaire d'Asie. On retrouve cette espèce dans le Nord de l'Inde, en Chine ou dans les montagnes d'Indonésie. Il semble qu'il soit arrivé en France caché dans un chargement de poteries chinoises livrées en 2004 à Tonneins (Lot-et-Garonne). En quelques années, il aproliféré partout en France et s'est aussi répandu en Espagne et au Portugal.

Comment repérer un nid ?
Le nid du frelon asiatique a une forme de boule, contrairement à celui de son homologue européen, davantage en forme de poire. Le nid de vespa velutina mesure jusqu'à 1,20 mètre de haut. Il est construit la plupart du temps en hauteur, à plus de 10 mètres d'altitude. Il se situe souvent en pleine lumière. Sa zone de prédilection : la cime des arbres, cabanes de jardins ou à proximité d'un point d'eau. L'entrée du nid est latérale et il est constitué majoritairement d'écorces et de bois tendre.

Qui peut intervenir pour détruire un nid ?
Ne vous attaquez pas à un nid seul ! La destruction de jour, le tir au fusil, l'utilisation d'une lance à eau ou l'utilisation du soufre sont à proscrire. Il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels certifiés de la désinsectisation, équipés de protections et de matériel adapté pour travailler en hauteur. Seuls les nids en activité situés à proximité des lieux de vie ou de loisirs (à moins de 10 mètres) nécessitent d'être détruits. A savoir donc : sauf menace sur un bâtiment public (une école par exemple), les sapeurs-pompiers ne se déplacent pas pour les nids de frelons asiatiques. Certaines communes prennent en charge tout ou partie des frais de destruction. Le prix ? De 70 à 150 euros pour une intervention classique. L'article 18 de la loi du 23 décembre 1986 stipule que le coût des produits incombe au locataire, tandis que celui de la main-d'œuvre revient au propriétaire.