Origny-Sainte-Benôite: une enquête chez le sucrier Téréos.

10 septembre 2018 - 42 vues

Le parquet de Saint-Quentin a ouvert une enquête pour vol de données confidentielles à la suite d'une plainte déposée en mai par la direction du groupe sucrier Tereos. Données confidentielles qui auraient été utilisées et diffusées selon la direction pour "déstabiliser" le groupe Béghin Say. La plainte fait état de "lettres anonymes" envoyées à partir de janvier 2018 à une liste d'adresses mails non publique de 150 administrateurs de l'entreprise, qui a son siège social dans l’Aisne. Ces messages avanceraient de "supposées graves difficultés financières" du groupe, dont la responsabilité serait imputée à la direction.