Trois policiers condamnés à 15 mois de prison avec sursis après la mort d’un homme originaire de St-Quentin.


20 septembre 2022 - 1041 vues

En 2015, ce père de famille de 33 ans a succombé à une asphyxie mécanique lente liée à deux clés d’étranglement et à son maintien au sol au total plus de six minutes sur le ventre, les mains menottées dans le dos lors de son interpellation dans un bar parisien. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné hier les policiers à 15 mois d’emprisonnement avec sursis pour homicide involontaire, après la mort  d’Amadou Koumé...

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article