Wignehies: la semaine à quatre jours et demi fait de la résistance!

29 juin 2017 - 4543 vues

Le décret autorisant le retour à la semaine à quatre jours a été publié au Journal Officiel. Il s'agit du troisième changement de rythme pour les écoliers en neuf ans.

Dans le Sud-Avesnois, à Fourmies, les écoles maternelles et primaires ont opté pour la semaine à quatre jours? A Wignehies, bien que les directeurs souhaitaient ce retour, le maire Dominique César s'y oppose. Nous l'avons contacté. La semaine à quatre jours et demi sera maintenue pour les établissement de la commune

Alors que les vacances approchent à grands pas, la rentrée est dans la ligne de mire des parents, notamment à Boué dans l'Aisne (environ à vingt kilomètres au nord-ouest de La Capelle). La semaine dernière, les parents étaient invités à donner leur opinion quant au maintien de la semaine de quatre jours et demi, ou le passage à quatre jours. Le résultat de cette "enquête" prouve que les parents préfèrent largement la semaine de quatre jours pour leurs enfants. Cependant hier soir, le conseil municipal s'est tenu à Boué et a voté contre l'avis des parents et a décidé de laisser la semaine de quatre jours et demi pour l'année scolaire 2017/2018, raison pour laquelle les parents ont décidé de ne pas mettre leurs enfants à l'école aujourd'hui et sont réunis ce matin devant l'école. Selon notre contact, la manifestation se poursuit durant ce jeudi 29 juin après-midi et le mouvement pourrait se durcir dès demain si aucune évolution n'est constatée.

A une cinquantaine de kilomètres à l'est, dans les Ardennes, direction à présent Signy-le-Petit, où le ton semble monter, toujours sur ce sujet de la semaine des quatre jours ou quatre jours et demi. Selon nos informations, l'intercommunalité de la Région de Signy-le-petit se refuse de prendre en compte l'avis des parents et impose une semaine à 4 jours et demi. Les parents se disent "non-entendus" par l'intercommunalité. Un groupe Facebook s'est même crée, et des actions devraient être menées afin que les parents puissent être entendus.