Aisne: Affaire des moteurs truqués de Volkswagen: premier procès français.


04 mars 2016 - 4853 vues

Selon nos confrères de France 3 Picardie, plusieurs personnes réclament la reprise de leur véhicule par la marque, suite à l'affaire des moteurs truqyés. Les niveaux de pollution auraient en effet été minimisés. C'est la première fois en France, qu'une telle procédure est entamée. Rappellons que le siège français de la firme se trouve dans le sud du département, à Villers-Cotterêts. De nombreux clients, qui possèdent un véhicule Volkswagen, affirment que la réparation par le constructeur ne suffit pas. Selon nos confrères, l'avocat souhaite le remplacement de ces voitures, car, selon lui, , ils leur label eco-taxe serait perdu et le prix sera forcément dévalué à la revente.