Anor: l'ex-directeur des Aciéries et Forges en prend pour son grade.


25 octobre 2019 - 1859 vues

Les ex-employés de l'entreprise ne décolèrent pas. Ils sont 68 à avoir perdu leur emploi, le verdict est tombé il y a un peu plus d'une semaine. Le potentiel repreneur qui a jeté l'éponge à la dernière minute est pointé du doigt sur des inscriptions apposées devant l'ancienne entreprise, tout comme l'ex-directeur commercial dont le supposé caractère est mis en avant.