Déplacements en Belgique: la réponse de la Gendarmerie de Fourmies.


01 juin 2020 - 10920 vues

Dans son allocution la semaine dernière, le Premier ministre français, Édouard Philippe, a bien précisé que rien ne changerait du point de vue des frontières intérieures de l’Europe avant le 15 juin. Impossible donc de traverser la frontière sauf pour les motifs déjà en vigueur (raisons professionnelles, garde alternée, assistance à personne vulnérable, soins médicaux…).

Ouverte d’un côté mais fermée de l’autre?
On commençait à s’y perdre, dans cette histoire franco-belge. Les Affaires étrangères belges ont finalement mis fin à cet imbroglio transfrontalier : les Belges sont bien autorisés « à rendre visite aux membres de leur famille résidant en Allemagne, au Grand-Duché de Luxembourg et aux Pays-Bas ».

Ils peuvent également y « faire des achats, à condition de respecter les mesures en vigueur dans le pays en question ». Ces autorisations ne concernent donc pas la France, où seuls les déplacements essentiels sont pour l’instant permis.