Hirson: l'association "Quick Multi Services" connaît de grosses difficultés.


21 novembre 2022 - 691 vues

Quick Multi Services est une association d'insertion lancée en 1989. Elle fait travailler des personnes en CDDI (contrat à durée déterminée d'intersion) pendant quelques mois en attendant de partir par exemple en formation en vue de retrouver un emploi. L'association propose également des chantiers d'intersion, principalement sur le patrimoine en Thiérache (exemple dernièrement avec l'église de Landouzy-la-ville).  Dernièrement, la presse a fait état de difficultés au sein de l'association avec même une grève suivie ces derniers jours. Le président de la structure, Hervé Souply, a mis les choses au point dans une interview diffusée ce lundi 21 novembre dans le 10H/MIDI d'Echo FM. 

Le conseil d'administration s'est réuni jeudi dernier. La quasi totalité de ce conseil d'administration avait décidé de démissionner au 15 septembre pour protester contre "les méthodes de la direction". Finalement, pas de démission, mais la présidence a souhaité lancer un audit diligenté par un expert-comptable externe pour mettre en lumière les difficultés financières. D'après Hervé Souply, il est difficile de parler avec "la direction". Ce dernier affirme en effet avoir eu connaissance du bilan financier de 2021 il y a seulement...une semaine.

D'un côté, une présidence qui apprend les difficultés de l'association dans la presse. De l'autre, la direction des ressources humaines qui présente une trésorerie positive de près de 80 000€. Un manque criant de dialogue entre présidence et DRH vous l'aurez compris.
Ecoutez les explications d'Hervé Souply, qui reste optimiste malgré les difficultés. 

Ce qui est malheureusement certain, c'est que les chantiers d'insertion seront stoppés à la date du 30 novembre. Quelles solutions pour les 9 personnes concernées? Quatre d'entre elles sont redirigées vers le CCAS d'Hirson, deux partent en formation, deux sont redirigées vers le marché de l'emploi et une autre personne vers le PLIE du Pays des Trois Rivières.

Nous avons également interrogé Dylan, inscrit en décembre 2020 au sein de l'association. L'un des plus anciens. Ce dernier exerce des missions de courte durée au sein des espaces verts, manutention (petit bricolage, aide au déménagement, peinture). Dylan craint maintenant pour son travail et a du mal à comprendre les difficultés rencontrées par l'association, car les demandes restent fortes.
Ecoutez le témoignage de Dylan.
 

Durant l'interview de Dylan, précisons que la Directrice des Ressources Humaines s'est invitée à la conversation. Ingrid Desson est salariée de l'association depuis 23 ans. Cette dernière confirme des difficultés de dialogue avec Hervé Souply et tient à rappeler plusieurs choses.
- L'association n'a plus de comptable depuis plus d'un an et demi, ce qui fait qu'Ingrid Desson remplit également cette mission pour laquelle elle n'est pas formée. 
- Ingrid Desson affirme que les difficultés financières sont connues depuis plusieurs mois, Hervé Souply ne se serait plus présenté aux différentes réunions jusqu'à une reprise de dialogue en septembre dernier.

Ecoutez les explications d'Ingrid Desson, DRH au sein de Quick Multi Services. 

Pour compléter ce dossier, sachez qu'une nouvelle rencontre est prévue ce mardi 22 novembre entre les salariés et le Président de Quick Multi Services, il s'agit en effet de trouver des solutions ensemble. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article