Hirson: Quentin Cornet, sapeur-pompier volontaire, mobilisé au G7 de Biarritz.


22 août 2019 - 1782 vues

La coquette somme de 24 millions d'euros a été déboursée pour accueillir à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), du 24 au 26 août, les chefs d'Etat et de gouvernement des sept pays membres ainsi que 5 000 délégués et journalistes. Et encore, cette enveloppe rondelette n'englobe-t-elle pas les préparatifs de cette réunion qui a pour thème,« la lutte contre les inégalités ».

À quoi ce G7 sert-il?

L'idée ? Se mettre d'accord sur de grandes orientations, plutôt que prendre des décisions concrètes. "Le G7 n’est pas une institution internationale : c’est un groupe informel qui joue un rôle d’orientation et d’impulsion politique, confirme le Quai d'Orsay sur son site. Les pays membres se concertent pour faire avancer les questions liées aux politiques de sécurité, de gouvernance de la mondialisation, et de gestion des biens publics mondiaux." 

Un sapeur-pompier hirsonnais au G7.

Quentin Cornet est pompier au grade de Caporal à Hirson depuis maintenant 7 ans. Il s’agit de son premier renfort hors département. Il n’est pas le seul pompier de l’Aisne à être parti pour Biarritz. 10 pompiers du département, notamment de St-Quentin, Braine, Château-Thierry, Soissons, Coincy, Villers-Côtterets, La Fère...

Quelle sera la mission de ces pompiers?

Assurer un renfort avec un Poste Médical Avancé. Quentin Cornet et ses homologues des différentes villes axonaises se retrouvent à Biarritz suite à un simple appel à candidature effectué par le SDIS de l’Aisne. Il a ensuite rempli la fiche de candidature remise à son chef de centre, qui l’a transmise à la direction du SDIS et ces 10 sapeurs ont été  retenus. Ils sont partis de Soissons ce mercredi vers 4h. Retour prévu à Soissons à l’issue du G7, soit après le 26 août.