La Capelle: le pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache lancé.

25 janvier 2019 - 925 vues

Ce vendredi 25 janvier, le lancement du pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache s’est déroulé à l’hippodrome de La Capelle en présence de Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, de Xavier Bertrand, président du Conseil régional des Hauts-de-France, de Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord, de Nicolas Fricoteaux, président du Conseil départemental de l’Aisne et de l’ensemble des signataires.

Le territoire Sambre-Avesnois-Thiérache, sur lequel vivent 305 000 habitants, est confronté à des difficultés socio-économiques importantes. (un taux de chômage moyen de 15,8 % et 7 communes parmi les plus pauvres). Afin de répondre à ces enjeux, le pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache, signé le 7 novembre 2018, est le fruit d’un partenariat de territoires inédit pour changer le quotidien des habitants.

La priorité 1 : Le mouvement !
Améliorer les déplacements des habitants en s’impliquant sur la RN2, l’accès au numérique et booster la Troisième révolution industrielle.

La déviation d'Avesnes-sur-Helpe
Le démarrage des travaux est garanti dès 2021. Les fonds prévus au contrat de plan État-Région actuel permettront de financer l’ensemble des études et des travaux prévus jusqu’à fin 2022.

La mise à deux fois deux voies de la liaison d’Avesnes-sur-Helpe et Maubeuge
La maîtrise foncière sera assurée d’ici fin 2019 pour permettre de réaliser les travaux dans la continuité de la déviation d’Avesnes-sur-Helpe.

Le projet de mise à 2x2 voies entre Laon et Avesnes-sur-Helpe
Les études préalables à sa réalisation de ce projet sur 60 km de routes sont d’ores et déjà lancées. Ce projet sera inscrit prioritairement au prochain contrat de plan État-Région.

Des moyens financiers débloqués dès maintenant pour fluidifier l’axe Laon-Maubeuge
Une première phase de travaux sera engagée sur la période 2020-2022 dans la perspective de la mise à deux fois deux voies.

La 2e priorité : L’accomplissement !
Fournir un socle solide pour le développement du territoire

Éducation: des expérimentations éducatives telles que le dédoublement des classes de grande section

Le développement des services publics : un nouveau commissariat à Aulnoye-Aymeries, une cité administrative à Avesnes-sur-Helpe

Un nouvel hôpital à Maubeuge et 8 nouvelles maisons de santé sur le territoire

La 3e priorité : La transmission ! 
Reconnaitre les atouts du territoire

Un contrat de transition écologique et solidaire engage le territoire dans une transition positive en s’appuyant sur les atouts et les richesses qui constituent son ADN. Il vise à :
Réduire la consommation énergétique en développant la récupération de chaleur industrielle pour la réinjecter au profit du chauffage des ménages
Contribuer au maintien de l’élevage et au développement de l’agriculture biologique notamment par la signature d’un contrat d’objectifs territorial pour l’accélération de la Troisième Révolution Industrielle (COTTRI) qui viendra compléter le CTES, véritable master plan pour la mise en place de la bioéconomie
Favoriser une alimentation saine en donnant la priorité aux produits locaux et de terroir dans la restauration collective
Développer les chaudières à bois en donnant aux communes un taux d’aides supérieur.