Le Hérie-la-Viéville: le meurtrier présumé du petit Tom jugé cette semaine.

19 avril 2021 à 09h42 - 2386 vues

Les faits remontent au 28 mai 2018. Alors que le petit garçon cueillait des cerises, un homme l'invite à le suivre dans le jardin d'une maison abandonnée. L'enfant accepte car il connaît l'individu, qui n'est autre que son voisin depuis plusieurs années. Avec un parpaing, il aurait frappé à la tête Tom, qui serait décédé à la suite d'une hémorragie cérébrale, d'après l'autopsie. L'accusé a ensuite violé le petit garçon mort avant de mettre le feu au corps, selon des analyses médicales. Jonathan Maréchal a été interpellé le lendemain du drame grâce à l'aide de témoins, puis mis en examen et placé en détention provisoire. L'accusé nie fermement son implication alors que son ADN a été retrouvé sur le bidon d'essence qui a été utilisé pour incendier le cadavre et qu'il avait partiellement avoué les faits au cours de sa garde à vue, aveux sur lesquels il est revenu. Affaire jugée jusqu'à vendredi.