Les endives plus que jamais en danger !

1516 vues
Télécharger le podcast

Qu’on les aime ou non, les endives représentent une part importante de l'agriculture dans notre région. Pourtant, celles-ci sont plus menacées que jamais. C'est ce que nous a confié Michel Gille, directeur de la coopérative des endives du Valois dans l'Aisne, invité de "9h le mag" ce mardi 5 mars sur Écho FM. Avec une facture type de près de 88 000€ sur un mois, c'est le coût de l'électricité qui menace le plus la production des endives. Même si le premier cycle de pousse des racines se fait dans les champs, le deuxième doit être fait dans des frigos et avec de la ventilation pour éviter que les racines ne surchauffent... Tout cela consomme donc énormément, ce qui inquiète fortement les producteurs qui souhaitent négocier un contrat d'éléctricité.

Au-delà des soucis d'énergie, le plus grand obstacle à la production des endives est l'interdiction prochaine de différents insecticides et pesticides. Deux d'entre eux vont être supprimés d'ici 2024, un autre en 2025. Un délai alarmant, d'autant plus qu'aucune alternative n'est proposée...

"La suppression de ces produits n'est pas arrangeante parce qu'on ne nous propose aucune autre proposition pour remédier à cela... Nous aurions préféré qu'ils nous laissent encore quelques années, au moins le temps de trouver ces solutions. Pour l'instant, elles sont inexistantes."

Si la culture bio peut sembler en être une, il serait trop compliqué selon Michel de l'utiliser. La main d'œuvre devrait être beaucoup plus importante et le prix des endives ne cesserait d'augmenter. Ecoutez les explications de Michel Gilles.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article