Maltraitance animale : Gabrielle Paillot réclame une justice plus sévère.

9966 vues
Télécharger le podcast

Cette histoire en a ému plus d'un. A Hautmont, dans la nuit du 24 au 25 février, un homme avait porté des coups de couteau à son chien avant de tenter de l'enterrer alors qu'il était toujours en vie. La police a pu intervenir grâce à l'alerte des voisins. Malheureusement, l'animal, souffrant, a dû être euthanasié. Une nouvelle qui a révolté Gabrielle Paillot, militante pour la cause animale depuis 2016, d'autant plus que la peine ne résulte que de 18 mois de prison dont 6 ferme.

Une sentence qui paraît dérisoire pour notre invitée. Compte tenu de la loi qui elle promut 5 ans de prison ferme et 75 000€ d'amende mais surtout, l'interdiction à vie de détenir des animaux de compagnie. Elle a alors décidé de lancer une pétition afin de rétablir une justice exemplaire. Une pétition qui a pu rassembler pour le moment plus de 30 000 signatures. Ce n'est pas la première qu'elle lance sur internet. Tout commence en 2016 lorsqu'elle entend parler d'un chien jeté d’une fenêtre à Laon.

"Je voulais aider à faire entendre la voix de ces animaux qui souffraient en silence." nous confie-t-elle.

Certaines de ces pétitions portent leurs fruits et permettent aux agresseurs d'écoper de parfois quelques années de prison ferme. Gabrielle, comme tant d'autres, réclame de faire entrer le crime porté contre un animal dans le code pénal.

"Cela ne devrait pas être considéré comme un délit uniquement. C'est un crime. Il est aussi démontré que les personnes étant violentes avec leurs animaux sont tout aussi capables de s'en prendre à des humains par la suite."

Un numéro d'urgence sera bientôt disponible pour les témoins de ces violences. Dans d'autres pays comme en Belgique, il faut désormais détenir un permis pour posséder un animal. En France, une charte est à remplir qui oblige le propriétaire à prendre soin de sa bête. En effet, adopter devrait suivre une grande et longue réflexion...

"Il faut réfléchir à deux fois avant d'accueillir un animal. Cela entraîne des responsabilités : ça nous prend du temps, il faut en prendre soin, lui apporter de l'amour, de la nourriture, l'assurance que quelqu'un de secondaire pourra s'en occuper également en cas de besoin... Cela reste avant tout un être vivant dont il faut s'occuper."

La pétition est toujours disponible à l’adresse suivante :
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-exemplaire-malinois-blesse-couteau-volonte/228164

Ecoutez les explications de Gabrielle Paillot.

Pour signaler une maltraitance animale : https://www.interieur.gouv.fr/contact/signaler-maltraitance-animale?fbclid=IwAR3MiizY9rfcRETV1wwMm6_pJZyR1JdL_2pSJLiXFEBB_7E705hsVqBGAMs

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article