Vervins : quel avenir pour " Le démocrate de l'Aisne " , dernier journal imprimé au plomb ?

1219 vues
Télécharger le podcast

On vous propose de remonter dans le temps dans cet épisode de "9h le mag" du mardi 28 février. En 1906 précisément, lorsqu'un journal est créé par Pascal Ceccaldi. Corse d'origine, il met en place ce moyen de communication efficace. A l'époque, le papier est rédigé à l'aide d'une certaine technique d'impression. La typographie : des lettres moulées au plomb sont disposées à la main les unes à côtés des autres afin de former le texte.

Aujourd'hui, tout est différent puisque la technologie et la facilité ont aussi touché les médias journalistiques, même dans notre région. A une exception près, puisque le "Démocrate de l'Aisne" continue encore et toujours aujourd'hui d'utiliser cette méthode d'un autre temps, qui prend une journée pour réaliser une seule page.

Nous avons interviewé Dominique Pierru, président des Amis du démocrate et directeur de la publication du journal. Il forme une équipe associative avec son équipe, mais aussi grâce aux mécanos et artisans toujours présents en cas de soucis. Tous ensemble, ils permettent aux 3000 abonnés de découvrir chaque vendredi un exemplaire unique du journal.  Ils encouragent notamment les personnes intéressées, en particulier les jeunes, à venir apprendre comment fonctionne ces machines pour la plupart vieilles de 100 ans ! L'une d'elle aura même droit à sa fête d'anniversaire le 29 juin prochain.

Mais leur plus grand projet n'est rien d'autre que la création d'un Musée ! Mise en avant d'archives, ateliers pédagogiques pour les particuliers comme pour les écoles... Bientôt, ces passionnés vous ouvriront leurs portes pour vous proposer une visite en immersion dans un milieu qui n'est certainement pas oublié ! En attendant, si vous souhaitez vous abonner au journal, deux possibilités : en ligne, sur le site www.democrate-aisne.fr ou en envoyant un chèque au 2 rue Dusolon, 02140 Vervins.

Écoutez les explications de Dominique Pierru.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article