Zones à Faibles Émissions, vitesse sur autoroute: l'actu automobile avec Fabrice Godefroy (40 millions d'automobilistes)

637 vues
Télécharger le podcast

Ce mercredi 2 novembre, Fabrice Godefroy, expert mobilité et environnement au sein de l'association  40 millions d'automobilistes, était l'invité du 10H/MIDI d'Echo FM.  L'occasion d'évoquer les sujets de l'actualité automobile suivants. 

LES ZONES A FAIBLES EMISSIONS
Dès le 1er janvier 2023, les véhicules Crit'Air 5 (véhicules diesel produits avant 2001) y seront interdits. Au 1er janvier 2024, ce sera au tour des Crit'Air 4 (diesel avant 2006) puis des Crit'Air 3 (diesel avant 2011 et essence avant 2006) le 1er janvier 2025. Pour Fabrice Godefroy, il s'agit de la mise en place d'une obsolescence programmée sur l'automobile, une date de péremption sur les cartes grises... avec en ligne de mire la fin de la vente de moteurs thermiques en 2035 (attention, il sera possible d'utiliser un véhicule thermique acheté par exemple en 2034).

FbjwXtSWQAEnTSM.jpg (55 KB)

LA VITESSE A 110KM/H SUR AUTOROUTE
Cette fois, une tribune est parue dans le Journal du Dimanche, 10 personnalités appellent à un geste en faveur du climat. Pour eux, les changements de comportements indivuels auraient un impact sur la baisse de l'empreinte carbone, ce serait également bon pour le pouvoir d'achat. Pour Fabrice Godegroy, il s'agit d'une "petite musique entendue depuis deux ans", lui préfère 
parler pratique: 130km/h sur autoroute est effectivement la vitesse maximum.

Mais peu d'automobilistes rouleraient en fait à cette vitesse, avec une moyenne plutôt estimée à 118km/h sur les axes à 130. L'étude d'impact devrait donc être effectuée sur la réduction de 118 à 110km/h, avec des résultats sans doute différents.

Enfin, qui voudra encore payer l'autoroute (toujours plus chère) pour rouler à 110km/h? Ce qui fait que les automobilistes voudront sans doute se reporter sur les routes secondaires, avec un effet contre-productif avec des véhicules qui se rapprocheront des centres-villes, avec davantage d'accélérations et de décélérations, et moins de chance de faire de l'éco-conduite. Bref, une fausse bonne idée pour Fabrice Godefroy. 

Ecoutez les explications de Fabrice Godefroy qui évoque également d'autres sujets liés à l'automobile. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article